cropped-photopageaccueil2.jpg

L’association Autotrophe explore les profondeurs du corps, sa sensorialté, sa sensibilité, son potentiel d’écoute intérieur, d’attention à l’autre, de connexion à l’espace et à l’environnement.

Que peut faire ce corps comme expériences humaines et sensorielles à travers la recherche chorégraphique ? Comment une œuvre chorégraphique peut-elle être un organisme sensible à part entière ? Comment trouver la clarté de la communication à travers l’expressivité des corps dansant ?  Comment l’expérience sensorielle peut-t-elle devenir stimulante et parlante tant pour les interprètes que pour le public ?

Les vécus, les rencontres, les affinités créent des liens qui créent des pièces qui crééent des ouvertures pour contribuer à éveiller l’imaginaire et à élargir les points de vue.

Advertisements