Nouvelle création!

Combines

Une pièce pour 3 interprètes | Durée 40 min | Chorégraphie Olivia Ortega | Interprétation Luziel da Costa, Luciana Nascimento, René Loui | Création lumière David Kretonic | Musique Daniel Zea | Administration, communication Anna Ladeira | Production Cie Autotrophe | Partenaires Overseas Culture Interchange, Associação de Artistas Integrados

_DSC5475

//

En 2016, Olivia Ortega a été invitée au nord-est du Brésil pour réaliser une tournée ainsi qu’un atelier chorégraphique dans le cadre d’un programme d’échange culturel à l’intention des danseurs de la région nord-est. Cette expérience lui a permis d’initier de nouvelles possibilités de travail, de rencontres et de dialogue avec des danseurs exceptionnels.

De ce partage et rencontre est né le désir de créer une pièce chorégraphique pour trois danseurs talentueux ayant participé à l’atelier – Luciana Nascimento, Luziel da Costa et René Loui. Une pièce de danse élaborée à partir de leur propre histoire, de leur culture, de leur relation à la danse et de leur propre perception de la réalité. Par la pratique de la danse, Olivia Ortega souhaite permettre à ces jeunes danseurs de réfléchir sur leur situation, de penser leur identité, de communiquer leurs pensées et leurs visions du monde, de devenir acteurs de changement. Ensemble, les artistes seront engagés avec la matière qu’ils travailleront, seront en quête de ce qu’elle induira, de la manière dont elle se transformera, nous transformera, et transformera les autres.

C’est ainsi que sera créée Combines, une pièce bâtie sur la déconstruction des danses populaires brésiliennes et la conscientisation du corps, dont la Première sera présentée à l’Abri les 9 et 10 mars 2018. La pièce sera ensuite présentée à Recife, Olinda et Joao Pessoa dans le cadre du festival Cena CumpliCidades.

La richesse du champ d’exploration de « Combines » en fait une pièce foisonnante. Une multitude d’informations se côtoient dans ce territoire créatif à la foi personnel et commun. Les danseurs assument leur complexité dans un mélange subtil de maîtrise et de lâcher-prise, entre sensations concrètes, imaginaire fécond, conscience de soi, conscience du groupe et du spectateur. La concentration est palpable car ce qui compte ici est la clarté de la présence de chacun. La limite délicate entre soi et les autres est dévoilée. Le centre, défini comme un point d’attention pouvant se dédoubler à l’infini, rend visible la circulation d’énergie entre les corps. Son mouvement subtil donne une étrange sensation entre fusion et individuation. « Combines » montre l’individu unique et multiple, pluriculturel et ancré dans son héritage, débordant et épuré, vacant à son mouvement avec le souci des autres comme de lui-même. Le spectateur est emmené dans une douce tourmente qui le fait voyager entre pudeur et dévoilement de soi. Et de finir par se demander où se situent les frontières du territoire qu’est son propre corps.

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s