Biographie

18 incorpo galpon portrait nan

Née à Genève en 1980, Olivia Ortega se forme au Conservatoire populaire, à l’Ecole de danse Crescendo, à New York en suivant différents cours et au Ballet Junior à l’Ecole de Danse de Genève.

En tant que chorégraphe, elle crée sa première pièce Y’a quelqu’un ? en 2002 au Ballet Junior. Entre 2003 et 2005 elle crée, El Alto Waki et Vite Alité pour l’Alhambra Terrasse. En 2006 elle collabore à la création de Femmes en mouvement et d’Autruioception avec le collectif Debout sur les mains. En 2008 elle créée Darwin pour l’espace Contretemps. En 2009 elle crée Tierra, tragame !, performance présentée au théâtre du Grütli avec l’aide de Yann Marussich. En 2010, elle collabore avec Ioannis Mandafounis et Heidi Hassan, à la création de Ouïe-Voir pour le festival Big Bang au Théâtre de l’Usine, à Genève. En 2011, elle accompagne Kim Seob Boninsegni pour créer Perfect Vehicles, performance présentée à LISTE 16 de Bâle.

En 2012 elle crée la compagnie Autotrophe et la pièce Incorpo avec Noémi Alberganti. Cette même année, engagée par la compagnie Danse-Habile, elle chorégraphie également la pièce de Souffle et de Peau, présentée à la maison de quartier de la Jonction. En 2013 elle crée A sec avec du sable, avec Noémi Alberganti et Raphaële Teicher, pièce présentée au Théâtre de l’Usine. La même année, elle travaille avec la Cie Ioannis Mandafounis afin de collaborer à la création de Twisted Pair, partie en tournée à l’international. Elle crée également MLK pour Danse-Habile à l’Office Mondial de la Météorologie pour les 20 ans du discours de Martin Lutherking. En 2015 elle revient au Théâtre du Galpon pour jouer Incorpo II, pièce crée et dansée en duo avec Noémi Alberganti. En 2017, Olivia Ortega chorégraphie et interprète Ailes, une création jouée au théâtre du Galpon pour le festival Out of the Box, biennale des arts inclusifs à Genève. Sa dernière pièce Laps, un duo avec René Loui, a été jouée en 2018 à l’Abri à Genève.

En tant qu’interprète, elle danse en 2006 et 2007 pour Foofwa d’Imobilité dans Ceci n’est pas une pièce, Un non-lieu hors du temps, Live and Dance. En 2008, elle est interprète pour Filibert Tologo dans Empreinte à l’ADC, et Equinoxe au Davos Festival. En 2009, elle danse dans Mittendrinnen, chorégraphié par Nina Vallon, Norbert Pape et Kristina Weit au Mousonturm à Franckfort. Elle danse aussi dans Patience dans l’azur !, chorégraphiée par Uma Arnese et produit par la cie Danse-Habile. En 2012 elle participe à la performance-installation de William Forsythe Human Writes à L’ONU et danse dans Cata’strophes de Foofwa d’Imobilité au Musée International de la Croix-Rouge. En 2014 elle danse avec Audrey Nion, chorégraphe de la Cie Madjem, dans Et si… au Festival Frictions au Théâtre de Château Rouge à Annemasse. En 2015 elle danse dans Floyd sous la direction de Melissa Cascarino, directrice artistique de la Cie VelvetBlues. En 2016 elle travaille pour cette même compagnie dans Le Temps Nu, et La Notte Ab-Joy, deux pièces en l’honneur de Pier Paolo Passolini qui ont été respectivement jouées au Théâtre du Galpon et à la Fonderie Kügler.

En tant que pédagogue, elle enseigne aux enfants au sein de diverses écoles à partir de 2005. Elle commence par être professeure indépendante et donne des cours de danse contemporaine et d’improvisation à des enfants de 8 à 12 ans à l’Ecole des Genêts. Elle enseigne également durant de nombreuses années à l’Ecole Cabriole Montessori à des enfants de 3 à 6 ans. Avec l’Eveil Culturel de la crèche de la Madeleine, elle donne des ateliers pour des enfants de cet âge et participe au projet pilote L’Artiste, mon Doudou et Moi qui consiste à amener la performance artistique spontanée et, dans ce cas, la danse improvisée au sein de différentes crèches. Durant une année, elle enseigne à l’Ecole de danse Wanda B. la danse classique et contemporaine à des enfants de 6 à 11 ans.

De 2002 à 2007 elle travaille à la Fondation Cap Loisir où elle donne des ateliers pour les personnes en situation de handicap et pour qui elle crée une chorégraphie pour le Cabaret 2006. De 2013 à 2016, elle donne régulièrement des ateliers pédagogiques au sein de l’association Dansehabile. Elle est notamment intervenante avec Melissa Cascarino pour le projet Pédagogie du Vécu à la résidence Cité Radieuse. Elle  participe en tant qu’œil extérieur et aide pédagogique à la création de Melissa Cascarino Nos pas dans la neige en collaboration avec la Fondation Ensemble.

Avec Noémi Alberganti, elle donne un atelier de médiation à des adultes amatrices sur le thème de leur création Incorpo, ainsi qu’un atelier à des adolescents lors de la création d’Incorpo II au Théâtre du Galpon. Elle donne également des cours d’échauffement pour danseurs professionnels dans les studios de Foofwa d’Imobilité et de Gilles Jobin. Lors de la tournée de Twisted Pair au Brésil en 2016, elle enseigne également l’improvisation à de jeunes danseurs dans le cadre de la Bienal de Danca do Ceara à Fortaleza.

Advertisements